Alcool

5 conseils pour aider votre ado Addict

5 conseils pour aider votre ado Addict

Que les adolescents usent et abusent de l’alcool et des drogues, nous le savons… C’est un sérieux problème… Pour vous, parents qui découvrez votre ado addict, c’est effrayant, le stress s’empare de vous et d’autant que vous vous sentez démunis. Ce qu’il faut savoir. Tout d’abord les adolescents cherchent à expérimenter et jouent avec les limites. Par ailleurs et il…

Crises de boulimie et troubles de l’attachement

Connaissez-vous les troubles de l’attachement ?

Dans tous les cas de dépendances, on retrouve à chaque fois une même origine : un trouble de l’attachement ou un ou plusieurs traumatismes psychiques. Ainsi dans les cas de boulimie, la plupart du temps le lien à la mère a été perturbé dans les six premières années de la vie.

C’est ce que l’on appelle un Trouble de l’attachement.

 

Et plus précisément C’est quoi un trouble de l’attachement ?

Le trouble de l’attachement se caractérise par une rupture dans le lien avec la figure d’attachement, ou par une relation dysfonctionnelle avec la ou les figures d’attachement, plus particulièrement durant les six premières années de la vie. Vous n’avez pas le sentiment d’avoir eu le père ou la mère que vous auriez aimé avoir… Peut-être ont-ils fait de leur mieux car probablement ils ne savaient pas faire autrement ? L’important c’est la façon dont vous l’avez vraiment vécu à l’intérieur…

Le trouble apparaît lorsque les besoins fondamentaux d’amour, de stabilité et de sécurité avec la figure maternelle n’ont pas été comblés. C’est cette base de sécurité maternelle qui permet à l’enfant (et ensuite à l’adulte) d’explorer le monde en toute sécurité. Dans le cas contraire, on parlera donc de troubles de l’attachement.

Quels types de Comportements retrouve-t-on chez les parents ?

Mère ou père ou figure d’attachement absents, ou présents mais ailleurs, violents physiquement ou verbalement, ou dévalorisants, dépressifs, malades, handicapés, pervers narcissiques, conflits entre parents ou dans l’environnement proche, divorce, déménagements à répétition… Toute situation qui perturbe la sécurité de l’enfant va probablement crée un trouble de l’attachement.

 

Ces situations ne rendront pas dépendantes toutes les personnes ayant subi des troubles de l’attachement, cela dépendra aussi de la force de résilience de chacun et surtout de l’environnement dans lequel la personne adulte va évoluer (partenaire sécurisant ou pas, par exemple). Ainsi et cela a été prouvé et confirmé maintenant, si toutes les personnes dépendantes, quelle que soit l’addiction(excepté le tabac), ont un trouble de l’attachement, l’inverse n’est pas forcément vrai ! Ouf !

Dans presque tous les cas de dépendance, traiter le trouble de l’attachement ou le traumatisme constitue au moins la moitié du travail qu’il est nécessaire d’entreprendre dans l’accompagnement au changement si on souhaite que le travail soit durable vis-à-vis de la dépendance.

Les troubles de l’attachement ou les traumatismes expliquent l’attachement aux dépendances car c’est effectivement l’origine du problème.

 

Ici, au Centre Anti-Addiction, nous utilisons la méthode ADIOS –  Activation de l’Inconscient Orientée vers la Solution – qui ne travaille pas seulement sur le symptôme mais aussi sur l’origine du problème.

Dans ce cadre,  nous accompagnons de nombreuses personnes sujettes aux crises d’anorexie-boulimie. Voici l’histoire d’une de ces jeunes femmes. Enfant non désiré, la mère avait voulu avorter, l’enfant qui grandissait dans la fratrie n’arrivait pas à trouver sa place et se sentait mal aimé comme le Vilain Petit Canard. Parvenue à l’âge de 20 ans, la jeune femme devient anorexique puis boulimique et refuse de vivre sa vie de femme.

Comment la méthode ADIOS l’a-t-elle aidée ? Tout d’abord sur l’estime de soi et comment retrouver sa place au sein de la famille, puis à la réparation de toutes les situations du passé où elle se sentait seule et mal aimée et enfin sur le comportement alimentaire qui n’était que la partie émergée de l’iceberg. Le plus important a été de redonner un sens à sa vie et de la projeter dans un futur enthousiasmant et plein de surprises.

 

Faites comme elle : prenez la bonne décision et changez de vie !

Alors si vous êtes prêt à vivre une nouvelle vie, appelez le Centre Anti-Addiction : 01 42 55 07 12

 

Comment rester alcoolique et ne pas s’en sortir ?

Comment rester alcoolique et ne pas s’en sortir ?

  1. Rester tout seul et n’appeler personne.   2. Continuer de suivre les conseils qui ne fonctionnent pas.   3. Ne pas venir au Centre Anti-Addiction. Le centre anti-addiction aide chaque personne en mettant en place des programmes personnalisés pour les libérer de leur addiction… Programmes efficaces avec toutes les personnes qui s’engagent et qui vont jusqu’au bout des…

4 Centres ADIOS Addictions
  • Paris 20 ème - 162 rue de Bagnolet (75020)
  • Neuilly-sur-seine - 153 av. Charles-de-Gaulle (92200)
  • Lille - 11 rue du Plat (59000)
  • Taverny - 14 rue des Mallets (95150)

ADIOS © 2018. Les programmes et la méthode ADIOS ne se substituent en aucun cas à un avis ou à un traitement médical

Pour prendre rendez-vous dans un Centre ADIOS® Addictions près de chez vous, appelez le 01 42 55 07 12